Choisir d’acheter un pull-over fait à la main c’est valoriser le travail des artisans qui ont pris des jours, voire des mois pour obtenir un seul article.

Un pull-over fait à la main de A à Z

Choisir d’acheter un pull-over fait à la main c’est valoriser le travail des artisans. Ces derniers ont pris des heures, des jours, voire des mois pour obtenir 1 seul article et ils ne seront peut-être pas en mesure d’en reproduire une réplique exacte. C’est pour cette raison qu’un vêtement fait à la main est unique. Certes, celui-ci peut présenter un défaut, mais nulle part ailleurs, les fashion victims n’en trouveront un pareil.

Le cadrage

Forts de leurs expériences, les artisanats commencent par le cadrage de la laine. Cette étape consiste à brosser la laine pour la lisser et la démêler. Plus le cadrage est minutieux, plus on obtient un ruban de carde de qualité, l’idéal pour faire un vêtement femme qui va durer longtemps. Pour former le ruban, il ne suffit pas de peigner la laine pendant quelques minutes. Parfois, les artisans passent des jours entiers à cadrer la laine afin d’avoir 3 ou 4 m de ruban.

Le filage

Après le cadrage vient l’étape du filage. Comme son nom l’indique, ce travail consiste à former les fils qui vont servir au tricotage. Pour faire une pelote, les filandiers n’ont pas toujours besoin d’un matériel technique. Ils s’arment de patience et utilisent un fuseau de filage. Après plusieurs heures de dur labeur, les artisanats obtiennent enfin une pelote prête à être employée par des tricoteurs.

Le tricotage

Le tricotage n’est pas qu’un simple travail, c’est un art presque magique. Grâce à leur savoir-faire, les tricoteurs réussissent à réaliser de magnifiques créations. À l’aide de leurs aiguilles, ils transforment ce qui était à l’origine des fils en un joli pull-over qui ravira une adepte des vêtements faits à la main.

Un pull-over fait à la main de A à Z

Laisser un commentaire